• ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989-1994) Partie 2Suite de notre analyse concernant la cervelle extra-terrestre. Dans cette seconde partie je vais aborder ses différentes déclinaisons de plastique dont Krang a pu bénéficier. Playmates a commercialisé en tout et pour tout trois jouets à l'effigie de l’encéphale issu de la Dimension X. Ces trois versions sont parues entre 1989 et 1994.

    Je vais donc commencer en évoquant la version "walker" de 1989. Je m'attaquerai ensuite à l'Android Body de 11 pouces distribué en 1991 avant de conclure avec son format plus réduit de 1994.

    Cet article fait suite à la première partie que je t'invite à consulter ici, si ce n'est pas déjà fait. Je te souhaite une bonne lecture encéphalique !

     

     

    Une pizza dans ta face !!!

     

     

    Plasticités neuronales

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)

    Le premier jouet de Krang est commercialisé en blister et fait partie de l'assortiment distribué en 1989 aux États-Unis. Il y est représenté avec son "marcheur" d'où l'apparition sous cette forme dans l'animé comme je l'ai mentionné dans la partie 1.

    Comme d'habitude, l'édition américaine nous procure des illustrations personnalisées. Sur celles-ci on découvre Krang avec un design plutôt bestial et malsain. On peut voir qu'il ponctionne le crâne de ses ennemis avec son arme. Sur le cardback, on remarque qu'il y a 14 figurines, cela indique que Krang est sorti parmi les quatre premières action figures de l'assortiment de 1989. 

    La taille de la cervelle est légèrement disproportionnée par rapport à l'animé, sûrement un choix afin de rendre le jouet, vendu seul, plus consistant. 

     

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)

     

     

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)Le jouet de Krang dans sa version 1989 a été conceptualisé par Errol McCarthy, son travail est assez conséquent pour la gamme de Playmates. Sur ses concept arts, on peut constater que ses croquis ont globalement été repris pour la création de la figurine articulée. La sculpture a été simplifiée par rapport aux petits détails du fauteuil de McCarthy, notamment pour la partie arrière. Cette dernière avait été imaginée chromée et la présence d'un logo était aussi envisagé. On retrouve globalement une copie assez conforme notamment pour le Brain Drain Gun et les bras mécaniques.

     

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989-1994) Partie 2ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)

     

     

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)La cervelle en plastique de Krang possède un trou sur le dessous. Playmates a prévu cette cavité afin de pouvoir l'exploiter sur de futurs jouets. En effet, un ergot a été mis en place dans le Technodrome, sorti l'année suivante, afin d'installer le tyran de la Dimension X

    D'autres jouets avaient été pensés surfant sur l’hypothétique corps original de Krang. En 1990, Dan Berger et Stephen Murphy avaient proposé des idées  pour la cervelle extra-terrestre de Playmates. Il y eu un corps de brute, celui-ci affiche une anatomie aux os et aux muscles apparents de façon à être raccord avec la cervelle, formant un ensemble dénué de chair. On peut parfaitement associer ce corps à Krang et penser qu'il aurait pu être celui d'origine tant le design est dans le même esprit.

    Un corps de gladiateur avait aussi été imaginé, ce dernier est plus orienté pour le combat. On peut sentir que les dessinateurs se sont permis un peu de fantaisie sur cette ébauche, jouant beaucoup sur l'asymétrie. 

    Les deux concept arts indiquent clairement la possibilité d'y intégrer la tête de Krang grâce à la cavité initialement prévue. Malheureusement, ces projets n'ont pas abouti. Ce qui est remarquable, c'est que ces corps ont été dessinés bien avant l'arrivée de l'Android Body dans la gamme de jouets. Il est donc temps d'évoquer le colosse mécanique dans sa version 11 pouces

     

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)

     

     

    Le cerveau au cœur de la machine

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)Je vais donc aborder à présent l'Android Body sorti en 1991. Contrairement aux jouets king size de la gamme, la boite américaine ne présente pas de rhodoïd mais une illustration de Krang et son androïde affrontant Donatello et Michaelangelo. Le mur de brique nous rappelle bien évidement la charte graphique des blisters.

    Au dos de la boite, on remarque que Playmates associe l'Android Body aux autres jouets Giants. Le catalogue promotionnel de 1992 en fait de même. Pourtant ce jouet n'est pas en ce qui me concerne une action figure au format dit "jumbo". En effet, il suffit de regarder l'artwork de la boite pour voir que les tortues sont bien plus petites par la taille. De plus, les 11 pouces de l'Android Body peuvent faire référence à l'utilisation de l'amplificateur moléculaire dont j'ai parlé dans la partie 1

     

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)

     

     

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)Le jouet peut donc être inclus parmi les figurines de la gamme offrant ainsi un ennemi très imposant pour nos chères petites tortues. On retrouve la même figurine de Krang que la précédente dans l'abdomen. La taille du corps permet d'obtenir des détails assez précis. Cependant si on se réfère au prototype présent au dos de la boite, la partie sculptée de la mécanique apparente au niveau du torse a été remplacée par des stickers perdant pour le coup un certain relief. 

    On peut notamment relever deux autres points différents : le premier concerne la couleur des mains. Il faut savoir qu'elles deviennent rouge dans la série animée à partir de la saison 3. Le second point est le détail des veines bleues à l'instar du Krang de 1989, or la cervelle de l'Android Body est bien rose.

    Le sculpt des membres est intéressant, dévoilant des bras et des jambes cousus. Bien que ces coutures n'apparaissent pas à l'écran, le jouet nous renvoie lui aussi à la thématique de Frankenstein indissociable de ce personnage. 

    On pourrait regretter la présence d'accessoires amovibles pour les mains. Ces derniers n'ont pas été ajoutés très certainement pour des raisons de coût, l'Android Body étant une action figure volumineuse. De plus Krang ne se sert pas de ses armes lorsqu'il arbore sa taille augmentée dans l'animé. Pour retrouver des accessoires, il faut se tourner vers son format plus réduit sorti en 1994 que je vais traiter à présent.

     

     

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)

     

     

    Android Pocket Body

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989-1994) Partie 2La dernière déclinaison que je vais aborder est Krang's Android body dans son format plus réduit sorti en 1994. La taille de l'action figure est plus en adéquation avec le format standard de la gamme Teenage Mutant Ninja Turtles. La figurine de Krang , d'un point de vue personnel, respecte assez bien l'échelle par rapport à la série animée. Nous sommes vraiment en présence d'une version amoindrie du format 11 pouces mais avec des bras moins écartés.

    Le jouet est accompagné de plusieurs accessoires : un télécommunicateur, une pince, une arme laser ainsi qu'un marcheur bipède pour la figurine amovible de Krang. Ces objets respectent assez bien ceux vus à l'écran. On peut cependant regretter la couleur monochrome bleue de ces derniers mais cela reste dans l'esprit de la gamme TMNT.

    La figurine articulée de l'Android Body est relativement bien détaillée notamment avec Krang dans l'abdomen et sa vitre. Les accessoires apportent beaucoup de jouabilité, de plus ce jouet est compatible avec sa version 11 pouces, permettant d’accroître la taille du personnage dans nos scénarios les plus fous. A noter que des stickers ne sont pas fournis laissant des emplacements vides sur le corps de l'androïde.

     

     

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989-1994) Partie 2

     

     

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989-1994) Partie 2Concernant le packaging de ce Krang's Android Body, c'est le blister qui est choisi, plus adéquat pour ce format. Il faut savoir que ce jouet, à ma connaissance, n'est sorti qu'aux États-Unis. Cependant il existe plusieurs éditions avec comme principales différences un sticker sur la bulle, du contenu additionnel et des variantes d'impression concernant le message de sécurité figurant sur le haut des cartes.

    Du coté des éditions sorties en 1994, on retrouve techniquement sur chaque bulle le sticker rond et violet du Clan des Foot. Il est cependant possible que celui-ci ait été retiré avec le temps. Ce macaron indique notamment le nom et l'affiliation du jouet car en 1994, les cartes des blisters de Playmates sont standardisées. Elles perdent ainsi toutes les personnalisations des artworks et des écritures en référence au contenu. Les cardbacks diffèrent selon la présence où non de contenu promotionnel.

    Concernant les différences d'objets additionnels et d'impression du message de sécurité, difficile d'établir une chronologie de sortie. 

    Il existe une édition sans contenu exclusif sous la bulle et l'absence d'impression de sécurité concernant les petites pièces du jouet. Cependant un sticker blanc de mise en garde est présent. Selon moi, il y a de fortes chances que cette édition soit le premier tirage. Mon idée est justifiée par l’absence des consignes de sécurité que l'on retrouve imprimées sur la carte pour les autres éditions.

     

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989-1994) Partie 2 ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989-1994) Partie 2

     

     

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989-1994) Partie 2D'autre tirages, contenant donc des consignes de sécurité imprimées sur le haut des cartes, sont commercialisées avec soit une collector card ou un collector coin (pièce) voir les deux en même temps (histoire de liquider les stocks ???). Selon le contenu, un sticker supplémentaire est présent sur la bulle au niveau des accessoires. Il est courant et ce malgré les normes de sécurités imprimées , de retrouver le sticker blanc reprenant les mêmes consignes de sécurité, surement par manque de visibilité. Au moins on ne peut pas dire que les parents ne sont pas prévenus !

     

     

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989-1994) Partie 2ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989-1994) Partie 2

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989-1994) Partie 2 ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989-1994) Partie 2

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989-1994) Partie 2ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989-1994) Partie 2

     

     

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989-1994) Partie 2En 1998, Krang's Android Body est réédité mais ne présente pas le sticker violet sur la bulle. De plus, les consignes de sécurité sont encadrées en vert. Fait intéressant, on retrouve un ten back card avec une filecard à l'instar de la wave 1988, apportant un certain charme d'antan sur cette réédition sortie dix ans après les premiers jouets Playmates.

    Détail remarquable, l'illustration représentant Krang's Android Body dans la filecard est en couleur. Concernant le reste de la carte, aucune allusion au personnage, pas même un bandeau explicatif des accessoires. Avec l’absence du macaron sur la bulle, l'idée qui s'en dégage est qu'il n'y a plus d'effort de la part de Playmates à apporter un minimum de soin pour sa gamme Teenage Mutant Ninja Turtles qui est en fin de vie. De plus il n'y a plus de Pizza Point sur le cardback.

     

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989-1994) Partie 2 ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989-1994) Partie 2

     

    Conclusion

    On peut dire que Krang aura bénéficié de différentes déclinaisons de plastique dans la gamme de Playmates. Les trois jouets respectent assez bien le personnage vu dans la série animée. Aucune fantaisie de la part du fabricant comme on a pu le voir avec des tortues aux panoplies plus que douteuses. Chaque jouet possède des arguments louables et bénéficie d'un travail soigné apporté aux détails de chacun. 

    Selon moi, l'édition de 1994 est la plus intéressante en termes de jouabilité mais les conditionnements des deux autres ont ma préférence. Le dernier blister de Krang est vraiment monotone et est dénué de toutes références au personnage là où les autres packagings conservent l'esprit des premières waves.

    Je ne possède pas encore d'édition de 1994 mais ça ne saurait tarder, jusque là j'hésitais encore sur le choix de la variante mais je pense avoir pris ma décision suite à la rédaction de cet article. Wait & see !

     

    Le saviez-vous ? 

    Pour le 25ème anniversaire de la gamme Teenage Mutant Ninja Turtles, Playmates a réédité en 2009 les premières action figures sorties en 1988. On retrouve dans le blister de Shredder le personnage de Krang dans son format de 1994, recréant le binôme des leaders du Technodrome.

     

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989-1994) Partie 2


    7 commentaires
  • Autopsie d'une cervelle extra-terrestre (Playmates 1989 - 1991)La Gazette c'est une équipe, et qui dit équipe dit travail en commun. C'est pourquoi aujourd'hui je te propose un petit article en coopération avec Mr Mammouth ! Une manière de mélanger les styles d'écriture au sein d'un même papier et une occasion pour nous d'expérimenter notre coordination concernant l'analyse d'un jouet. Pour cette petite expérience, nous avons choisi de traiter la cervelle extra-terrestre la plus célèbre de la Dimension X, j'ai nommé Krang. Etant donné tous les points à aborder, cet article sera scindé en deux parties. Analyse visqueuse au menu !

    L'introduction de cette première partie sera assurée par Mammouth qui apportera une analyse générale culturelle. Je prendrai ensuite le relais en traitant Krang à travers la série animée et ses origines scénaristiques ainsi que graphiques. Je te souhaite une agréable lecture ! Attention, le gros Mammouth est là...

     

     

    Une pizza dans ta face !!!

     

     

    Dictature morphologique

    Autopsie d'une cervelle extra-terrestre (Playmates 1989 - 1991)Je suis pas gros ! (dixit Obélix...) La décennie 80, avec sa prolifique culture populaire, a été une source particulièrement hétérogène en termes de personnages. Que ce soit sur le plan cinématographique, littéraire et bien sur télévisuel, de nombreux talents créatifs ont donné naissances à des héros courageux, prêts à en découdre avec les pires forces démoniaques. Selon cette tradition manichéenne, et précisément dans le contexte des supports animés relatifs aux années 80, des personnages maléfiques comme Skeletor, Overlord, Tex Hex, Mon*Star ou encore Mumm-Ra et Megatron ont marqué les esprits.

    Les sociétés de production qui ont porté à l'écran tous ces dangereux ennemis avaient toujours comme volonté de démystifier, voire même décrédibiliser l'incarnation du mal. L'Amérique puritaine, d'un point de vue éthique, veillait au grain...

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)La société Filmation, entre autres, appliquait avec rigueur ce concept, nous offrant visuellement de puissants leaders maléfiques qui échouaient systématiquement, de manière plus ou moins humoristique, dans leurs quêtes de pouvoir et de destruction. Krang, qui appartient à la décennie 80, est un personnage particulièrement intéressant si on le met en perspective avec les idées que je viens d'évoquer. En effet, notre cervelle rose s'inscrit à la fois dans une certaine tradition tout en déconstruisant les codes les plus institutionnalisés.

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X Partie 1En première instance, abordons le thème de la morphologie. Celle de Krang est en totale opposition avec le modèle classique et récurrent du leader démoniaque appartenant aux années 80. Le poncif de la puissance physique, réelle ou de surface, associé à une haute position hiérarchique est une formule qui a été surutilisée.

    La cervelle rose de la Dimension X est une incarnation réduite, amoindrie, quasi atrophiée du despote. Privé de membres inférieurs, et n'ayant pour bras que deux sommaires tentacules, Krang est l'antithèse de la figure maléfique traditionnellement mise en scène. Si on ajoute à ceci sa couleur rose ainsi qu'une voix particulièrement aiguë et criarde pour la version française, on obtient un concentré de démystification.

     

    Skeletor Overlord Mumm-Ra
    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991) ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991) ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)
    Discor Megatron Mon*Star
    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991) ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991) ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)
    Cobra Commander Serpentor Shredder & Krang
    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991) ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991) ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)

     

    Concepts organiques et mécaniques

    Ceci dit, des nuances sont à prendre en compte. Tout d'abord la dépendance technologique de Krang, lors de ses déplacements notamment, est un concept finalement assez familier. Lord Biotron ou encore Dark Vador sont au croisement de l'organique et du mécanique, s'inscrivant dans l'idée précédente. Même si Krang n'entre pas dans le cadre de la biomécanique, il reste indissociable d'éléments technologiques extérieurs qui lui permettent d'exister pleinement.  

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)Je fais bien sur allusion à l'Android Body, faisant office d'armure de métal, d'équipement de combat et de moyen de locomotion. Installé au cœur de la machine, Krang devient alors le leader selon les critères évoqués en préambule. Cette posture fait référence à plusieurs concepts de la culture populaire des eighties. D'abord la dichotomie entre deux formes, une faible et une surpuissante, qui nous évoque spontanément Mumm-Ra. Ensuite Krang, qui a des origines extra-terrestres, devient un hôte placé dans l'abdomen d'un corps étranger... Oui, Alien ou encore Total Recall pour le tout début de la décennie 90. Robocop II, dont l'image ci-contre est extraite, présentait en 1990 le personnage Cain dont le cerveau allait être placé dans un robot. 

    Un autre point relatif à l'Android Body est remarquable. Krang est un leader en termes de posture hiérarchique mais également sur le plan du design : c'est un cerveau au propre comme au figuré. D'autre part, j'évoquais dans le paragraphe précédent la place de Krang dans l'abdomen de l'Android Body. Ce n'est pas si anodin d'un point de vue biologique. En effet, le système digestif, et plus précisément les intestins, sont considérés dans la médecine moderne comme le "deuxième cerveau" du corps humain.

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X Partie 1Un leader ennemi réussi est voué à la destruction mais il doit aussi être laid, disgracieux, repoussant. Krang est en adéquation avec cette idée. D'un point de vue analytique, la notion de "mort" est intrinsèque aux pires forces maléfiques : le masque de fer qui désincarne Cobra Commander, la forme momifiée de Mumm-Ra ou encore la tête mortifère et crânienne de Skeletor sont autant de codes évoquant la faucheuse. Krang, en tant que cerveau à part entière, s'inscrit pleinement dans l'idée. Privé d'enveloppe au sens charnel, notre cervelle rose apparaît en filigrane comme un organe fraîchement autopsié.

    Il reste de nombreuses notions à aborder comme par exemple celle du charisme, qui englobe un peu toutes celles évoquées précédemment. Même si l'échec caractérise les puissances maléfiques animées des années 80, certains personnages restent splendides visuellement, avec une position despotique mythifiée : Mon*Star, Megatron et sa voix gutturale française, ou encore Discor sont tout autant de figures antagonistes dégageant une aura très forte.

    Krang est à la fois singulier, atypique mais il rejoint également certaines grandes lignes. Ce qui est remarquable dans la série animée initiale des chevaliers d'écaille, c'est que Shredder , même aux ordres de Krang, reste bien plus crédible en tant que leader. Il est donc temps d'aborder pleinement le support télévisé des Tortues Ninja afin d'évoquer tous les points remarquables concernant notre cervelle rose. Je passe la main à notre poids plume de la rédaction... 

     

     

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)

     

     

    Le cerveau des opérations

    Autopsie d'une cervelle extra-terrestre (Playmates 1989 - 1991)Une plume c'est gracieux aussi... Quand la licence Tortues Ninja fut adaptée en série animée pour enfant, le studio Mirakami-Wolf-Swenson a fait appel à David Wise pour scénariser la première saison pilote de cinq épisodes. Afin d'éviter toute effusion de sang, ce dernier eu l'idée de favoriser les ennemis robotiques pour conserver une certaine dynamique des combats de masse. Le fait qu'il ait œuvré par le passé sur la série Transformers a du beaucoup l'influencer notamment avec la robotisation des Soldats Foot que j'avais déjà évoqué dans un précédent article. Pour justifier cette avancée technologique, il créé le personnage de Krang, un extra-terrestre de la Dimension X. Dépouillé de son corps, ce dernier est banni de sa galaxie, se retrouvant avec son Technodrome sur la Terre. De là, lui et Shredder forment une alliance afin de conquérir la planète bleue. Wise s'inspire de la race des Utroms issus du comics original TMNT pour la création de son personnage bien qu'il n'ait aucun lien avec eux dans la série animée de 1987.

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)Krang fait sa première apparition dans l'épisode 2 "À la recherche du Technodrome" où il convoque Shredder pour lui donner des consignes tout en lui rappelant qu'en échange de son aide technologique, le maître ninja doit lui fabriquer un corps. Il pense qu'avec celui-ci, il parviendra à éliminer rapidement les Tortues Ninja. Par fierté, le déchiqueteur fera attendre l'être encéphalique, poussant même ce dernier à aider Michaelangelo dans le troisième épisode "Les mangeurs de rats" dans le seul but d'accélérer la conception du corps promis. Je me suis toujours demandé pourquoi Krang et sa technologie avait besoin d'un ninja japonais pour concevoir un corps bionique... 

    Il est clair que malgré leur alliance, les deux antagonistes n'ont aucune confiance mutuelle. Shredder pense qu'une fois le corps fabriqué, Krang n'aurait plus besoin de lui tandis que l'extra-terrestre le prend pour un incapable. Cette relation conflictuelle dure plusieurs saisons avant d'être plus fusionnelle à partir de la septième. 

     

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)

     

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X Partie 1Dans l'épisode 5 "Un vrai combat de ninja", Shredder, essuyant les échecs les un après les autres, finit par satisfaire la demande de l'extra-terrestre. Il place Krang dans le ventre de sa production avant de l'alimenter en énergie. David Wise s'inspire fortement de Frankenstein dans le traitement de cette séquence, donnant vie au colosse via des électrodes et la fameuse tirade : "Oui ! Il est vivant !". L'Android Body possède une part d'autonomie, on peut le voir bailler à son éveil ou même par la suite, désobéir au contrôle qu'exerce Krang sur lui. Il apparaît totalement autonome dans l'épisode "Le monstre de Krangenstein", faisant de nouveau référence à l'œuvre de Mary Shelley... Ces détails l'humanisent, il est plus qu'une simple machine télécommandée, pouvant ressentir de la fatigue, de la colère ou de la peur. Par la suite, Krang apparaît fréquemment avec un marcheur bipède mécanique, le rendant pour le coup moins impressionnant. Il n'y a pas de logique à troquer l'Android Body, puissant et suréquipé, pour ce moyen de locomotion modeste si ce n'est pour promouvoir le jouet de Krang dans sa version de 1989.

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)La cervelle extra-terrestre prend rarement part aux combats, il joue plus le rôle de donneur d'ordre, ce qui a tendance à agacer Shredder. Krang met au service de ce dernier sa technologie et ses soldats de pierre le plus souvent. Il se retrouve généralement confronté aux Tortues Ninja à la fin de chaque saison, entraînant par la suite le Technodrome dans l'oubli (Dimension X, centre de la Terre, Antarctique, etc...). À la fin de la première saison, Krang équipe l'Android Body d'un amplificateur moléculaire ce qui lui permet d’accroître sa taille. De plus, on peut voir le robot utiliser divers accessoires comme une pince, des armes blanches, un télécommunicateur ou encore des ailes.

     

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)

     

    Dans l'épisode 4 "Dimension X", Krang fait référence à son ancien corps dont il a été dépossédé. Il est difficile d'imaginer sa forme d'origine tant la série animée comporte quelques incohérences scénaristiques. Dans l'épisode "L'invasion des Krangazoïds", Krang se clone lui-même en six exemplaires. Ces derniers finissent par évoluer en des espèces de gros lézards bipèdes, cette forme peut être un indice sur la morphologie originelle de Krang. Mais ces clones ont peut-être été altérés génétiquement pour muter de cette façon. Dans l'épisode "Les 4 mousquetaires", on aperçoit l'extra-terrestre et d'autres congénères de sa race au court d'un flashback, ces derniers sont tous des cervelles dans des marcheurs, ne dévoilant aucun corps. On peut supposer que l'allusion de Krang dans la saison 1 faisait également référence à une sorte d'Android Body.

     

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)

     

    Avoir du plomb dans la cervelle

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)En 1987, Peter Laird a dessiné quelques ébauches de Krang et son corps bionique pour le studio d'animation. Sur ses concept arts, on retrouve son coup de crayon avec la ressemblance entre Krang et les Utroms de son comics original. Les deux robots ont des formes assez rectilignes, une image assez rependue des machines dans les années 80 à l'instar des Transformers. Le premier dessin a un aspect extra-terrestre avec une tête large et arrondie, munie de gros yeux nous rappelant le petit gris.

    Sur la seconde ébauche, on peut ressentir l'influence de Jack Kirby. En effet, Laird étant un fan inconditionnel du célébrissime artiste de comics, le corps androïde s'inspire clairement des premières versions d'Iron Man, surtout au niveau de la tête. Cette illustration évoque déjà certains détails conservés pour la version finale, à l'instar de la position de Krang qui est plus basse, la tête conique et l'accessoire à la main. De plus on peut remarquer une note au niveau des évents présents aux épaules, stipulant que les tortues pourraient s'y glisser. Cela démontre qu'il y avait déjà une volonté de faire grandir l'Android Body ou tout simplement que Peter Laird ait dessiné en fonction du cinquième script de David Wise.

     

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X (Playmates 1989 - 1991)

     

    ENCEPHALE DE LA DIMENSION X Partie 1Ici s'achève la première partie de notre long dossier consacré à Krang. Par souci de lisibilité, nous avons choisi de scinder notre travail en deux parties. La seconde se trouve ici afin d'aborder les différentes déclinaisons plastiques de notre cervelle rose. 

    Nous espérons que tu as passé un bon moment de lecture et nous te donnons rendez-vous très prochainement dans la Gazette du Jouet Vintage ! 


    8 commentaires
  • FLASH INFO !!! FOOTSKI (Playmates 1989)

     

    En direct sur Chanel 6 !

    FLASH INFO !!! FOOTSKI (Playmates 1989)Quoi ? Encore de la carapace ? Oui mais un peu de conditionnement français histoire de changer avec aujourd'hui un joli petit Footski de la licence Tortues Ninja. Jouet produit et distribué outre-Atlantique par Playmates à partir de 1989, il faut attendre le début des années 90 pour le voir en France, distribué par Bandai. J'ai pu récupérer cet exemplaire scellé en super état provenant d'un deadstock espagnol. Il faut savoir que les boites françaises contiennent aussi une traduction espagnole et étaient donc distribuées chez nos voisins hispaniques.

    L'artwork est juste une tuerie, avec Michaelangelo en proie au Footski piloté par Rocksteady. Le "jet-ski futuriste" arbore le code couleur relatif à la figurine articulée de Shredder et ses Soldats Foot.

    Ce conditionnement européen possède une face arrière informative, chose qui disparaît par la suite car les boîtes passent à quatre langues, donc deux faces identiques répartissant les quatre traductions. Ce détail m'encourage à me tourner vers une édition française, ayant une charte graphique similaire aux packagings américains mais dans la langue de Molière.

     

    FLASH INFO !!! FOOTSKI (Playmates 1989)

    FLASH INFO !!! FOOTSKI (Playmates 1989)


    2 commentaires
  • FLASH INFO !!! MIGHTY MAX (Bluebird 1993 - 1994)

     

    Micro arrivage !

    FLASH INFO !!! MIGHTY MAX (Bluebird 1993 - 1994)Un peu de Mighty Max cette fois-ci pour agrémenter la Jouck Collection avec ce petit blister de Rat. Il est issu de la seconde wave sortie par Bluebird en 1993. Rat appartient à la série Shrunken Heads, rebaptisée Micro Heads par Ideal. Ces derniers ont assuré la distribution pour la France, l'Espagne, l'Allemagne et le Benelux ce qui explique les quatre traductions présentes sur la carte.

    Je suis content d'avoir récupéré cet exemplaire, le même que j'ai eu dans mon enfance. Le conditionnement est casefresh. Le soucis de ces petites cartes est qu'elles sont souvent gondolées. Pour le coup, celle-ci est assez plate.

    FLASH INFO !!! MIGHTY MAX (Bluebird 1993 - 1994)On ne peut pas dire que ce format est très jouable vu la taille et le peu d'interaction possible. La série Micro Heads est plutôt vouée à être collectionnée à l'instar des petits PVC du style Cosmix ou encore Monster In My Pocket. Néanmoins, ces petits Mighty Max ont une particularité qui leur est propre. En effet les Micro Heads possèdent des figurines de Max personnalisées pour chaque modèle contrairement au reste de la gamme. Max étant la seule figurine présente et l'unique élément amovible, les différents designs du héros sont adaptés au moule intérieur de chaque tête tout en apportant parfois un détail sur la partie extérieure.

     

    FLASH INFO !!! RAT (Bluebirds 1993)FLASH INFO !!! RAT (Bluebirds 1993)


    1 commentaire
  • Quand j'étais petit... "Le journaliste et le Maître de l'Univers"

     

    La Horde Sauvage

    Quand j'étais petit... "Le marchand de journaux et le Maître de l'Univers"Quand j'étais petit, et comme la plupart des enfants nés à l'aube des années 80, j'ai été transporté par l'œuvre des Maîtres de l'Univers. S'il fallait être précis, en sondant mes souvenirs les plus lointains qui s'amenuisent avec l'âge, je dirais que ce n'est pas Musclor et Skeletor qui m'ont marqué durant ma prime enfance. Malgré le caractère incontournable et sacré des Maîtres de l'Univers, c'est plutôt She-Ra, la Princesse du Pouvoir que j'affectionnais au milieu des années 80.

    Quand j'étais petit... "Le marchand de journaux et le Maître de l'Univers"Et pour cause, cet univers féminin parallèle à celui de Musclor présente des qualités exceptionnelles, que ce soit en termes de design, de background ou encore de musiques. Mais l'élément le plus crucial en ce qui me concerne, c'est la présence de la Horde Sauvage. Depuis toujours je suis fasciné par les forces maléfiques, les monstres, les insectes, les serpents... Je n'ai aucune explication particulière, c'est ainsi. 

    La Horde Sauvage, principal antagoniste de She-Ra, constituait une faction de choix pour le jeune marmot que j'étais. Ténébra, Sansor, Catra, Scorpia ou encore les Horde Troopers représentaient autant de personnages fascinants s'inscrivant parfaitement dans ce qui me séduisait. Mais s'il fallait citer un seul protagoniste maléfique cher à mon cœur et provenant d'Ethéria, ce serait bien sûr le maître de la Zone de la Frayeur, Hordak

     

     

    Quand j'étais petit... "Le marchand de journaux et le Maître de l'Univers"Quand j'étais petit... "Le marchand de journaux et le Maître de l'Univers"

     

    Chez le marchand de journaux

    Quand j'étais petit... "Le marchand de journaux et le Maître de l'Univers"Les anecdotes concernant les déclinaisons plastiques de la Horde Sauvage et mon enfance ne manquent pas. J'ai décidé d'en partager une aujourd'hui avec toi. La rubrique Quand j'étais petit... m'a permis d'évoquer nos incontournables papeteries des années 80, dont les étales faisaient cohabiter le matériel scolaire et quelques jouets alors en vogue à cette époque. Les souvenirs visuels et olfactifs sont impérissables en ce qui me concerne. 

    Durant le milieu des années 80, j'avais la chance de me rendre assez souvent dans ces papeteries locales pour une raison bien précise : il fallait aller chercher le journal du chef de famille. Une occasion, parmi tant d'autres, d'obtenir un jouet. Les excursions chez le marchand de journaux, ou encore le journaliste comme nous disions à cette époque, constituaient mes petites chasses au trésors quotidiennes de l'enfance

    Malgré l'accessibilité que représentaient ces points de ventes et la fréquence à laquelle on pouvait s'y trouver, un problème majeur subsistait, entravant souvent l'obtention de certains jouets convoités : les prix. En effet, nos chers francs d'antan constituaient régulièrement un obstacle significatif, et bien d'avantage dans ces boutiques locales dont les tarifs des jouets étaient souvent largement majorés. 

     

    Quand j'étais petit... "Le marchand de journaux et le Maître de l'Univers"

     

     Hordak, le leader maléfique

    Quand j'étais petit... "Le marchand de journaux et le Maître de l'Univers"Dans mon quartier natal et durant les années 80, j'accompagnais régulièrement ma grande sœur lorsqu'elle se rendait chez le marchand de journaux, toujours dans l'espoir dissimulé d'obtenir un jouet. A peine entré dans l'antre du papier, je parcourais d'un regard furtif l'ensemble de la surface de vente, dans un dessein bien précis, dénicher ce que sera mon prochain jouet du quotidien. 

    Ce fût le cas un jour. Tout au fond de la boutique, j'avais identifié un blister estampillé les Maîtres de l'Univers, négligemment suspendu à un panneau métallique. Il s'agissait de Hordak, le leader sans merci de la Horde Sauvage ! Mon cœur s'accéléra l'espace de quelques secondes, provoquant des palpitations de joie et d'empressement. Il me le fallait.

    Quand j'étais petit... "Le marchand de journaux et le Maître de l'Univers"Le prix moyen d'un Maître de l'Univers avoisinait à cette époque, selon les enseignes, 60 Francs. Je me souviens après toutes ces années très précisément du prix de ce Hordak : 100 Francs. Ce n'était pas une somme anodine, et ma grande sœur ne manqua pas de me le faire remarquer, à juste titre, en s'opposant consécutivement à l'achat. Nous retournions plusieurs fois durant les semaines suivantes chez le journaliste, et j'avais toujours le même haut le cœur en entrant : Hordak était-il toujours là ? Oui bien sûr, avec un tel tarif il ne se vendrait pas si facilement... 

    Cependant, un après-midi, une belle surprise m'attendait. Je rentrais de l'école primaire à 16h30 et, en pénétrant dans le domicile familial, ma mère m'accueilli avec ces mots : "il y a quelque chose pour toi sur la table du salon". Je me précipite et je découvre le blister de Hordak, là, posé simplement, sans aucuns artifices. Les quelques semaines d'attente et d'incertitude avaient rendu le moment encore plus intense.

    Je me revoiQuand j'étais petit... "Le marchand de journaux et le Maître de l'Univers"s clairement ouvrir le blister, négligemment, pour manipuler avec engouement le "bonhomme" comme je disais durant mon enfance. J'ai des souvenirs visuels indélébiles concernant cet Hordak, particulièrement de ce rouge sanguin omniprésent allant de la carte jusqu'au jouet avec son emblème vampirique et sa cape lisse. J'en garde également un souvenir olfactif, une odeur de plastique que nous connaissons tous... 

     

     

    Quand j'étais petit... "Le marchand de journaux et le Maître de l'Univers"

     

    J'ai passé de nombreuses heures allongé sur le carrelage du salon, avec mon Hordak, à regarder la série animée She-Ra, la Princesse du Pouvoir. Le rêve que proposait la boîte à images était devenu réalité. J'espère que tu as passé un bon moment de lecture. Il n'est pas toujours aisé de se livrer intimement, j'ai essayé de le faire avec sincérité.

    N'hésite pas toi aussi à nous contacter si tu souhaites partager un souvenir relatif aux jouets de ton enfance. Nous serons très heureux de le publier dans cette rubrique. À très bientôt pour d'autres anecdotes. 

     

    Quand j'étais petit... "Le marchand de journaux et le Maître de l'Univers"


    15 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires